La CoFAM, Coordination Française pour l'Allaitement Maternel est une association à but non lucratif (loi 1901). Elle a été déclarée au Journal Officiel N° 1762 du 1er juillet 2000. La Coordination Française pour l’Allaitement Maternel oeuvre à la protection et au soutien de l’allaitement maternel :

  • pour les femmes qui souhaitent allaiter et pour qu'elles puissent le faire le temps qu'elles veulent.
  • pour les professionnels et associations qui accompagnent les mères et les enfants.

La CoFAM est reconnue d'interêt général pour ses activités à caractère social et scientifique.  Elle est éligible au dispositif du mécénat et peut délivrer des reçus fiscaux ouvrant droit à une réduction d'impôts.

A télécharger : la plaquette de présentation

  

En 1999, regroupement de quelques associations de soutien à l’allaitement maternel pour organiser  d’une Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM).

En 2000, création d'une structure associative pour faciliter l’organisation de la SMAM et le développement en France du  concept de l’Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB).

En 2012, la CoFAM réunit plus de 300 adhérents et 7 000 sympathisants sur tout le territoire français (y compris l’outre-mer). Elle regroupe des acteurs de sensibilités diverses et rassemble des énergies vers un même but : protéger et soutenir l’allaitement maternel.

  • de permettre à toute femme d’allaiter en ayant accès à des informations complètes et du soutien organisé,
  •  de conduire et d’encourager tout projet d’entraide et de solidarité s’y rapportant,
  • de contribuer à l’acquisition des connaissances et des bonnes pratiques favorisant et soutenant l’allaitement maternel,
  • de mobiliser et rassembler les domaines de la recherche scientifique en lien avec l’allaitement maternel,
  • d’informer sur l’intérêt et les bienfaits de l’allaitement maternel dans sa durée en termes de santé publique, et ce afin de prévenir et réduire les risques liés au non-allaitement,
  • de favoriser, développer, défendre, mobiliser autour de l’allaitement maternel les parents ou futurs parents, les enfants, ainsi que toutes personnes et acteurs concernés.

En 2014, la CoFAM est reconnue d'interêt général et peut délivrer des reçus fiscaux ouvrant droit à une reduction d'impôts. La CoFAM est également reconnue par ses activités à caractère social et scientifique éligible au dispositif du mécenat.

Soutenir les femmes qui souhaitent allaiter pour qu’elles puissent allaiter le temps qu'elles veulent … 

  • Parce qu’un choix éclairé ne peut se construire qu’à partir d’informations exactes et loyales .
  • Parce que le projet d’allaitement se réalisera dans de meilleures conditions grâce à des professionnels formés et disponibles et grâce aux associations de soutien.
  • Pour que les femmes qui souhaitent allaiter puissent bénéficier du soutien et de la compétence qu'elles sont en droit d'attendre tout au long de l'allaitement.

C’est dans cet état d’esprit que les membres bénévoles de la CoFAM agissent en donnant beaucoup d’énergie et beaucoup de leur temps, en plus de leurs activités professionnelles, associatives et familiales.

La CoFAM n'est pas un organisme qui donne des subventions, son comité d'éthique n'est pas un bureau juridique, les membres de la CoFAM sont entièrement bénévoles.