Mères allaitantes : tirer son lait plus efficacement avec l’expression simultanée

Danielle K. PRIME et collaborateurs, University of Western Australia "simultaneous breast expression in breastfeeding women is more efficacious than sequential breast expression", Danielle K. Prime, Catherine P. Garbin, Peter E. Hartmann, and Jacqueline C. Kentbreastfeeding medicine, volume 7, number 6, 2012, 442-447

Tractuction et commentaires par André MARCHALOT (Pédiatre, consultant IBCLC et expert du comité scientifique de la CoFAM)

De nombreuses femmes allaitantes utilisent l’expression du lait avec des modèles électriques, pour des raisons variées (maladie, convenance, travail). L’expression des seins après tétées est aussi un moyen efficace d’augmenter la production de lait.

Pour cela il convient d’utiliser un tire-lait efficace (ils ne le sont pas tous), qui permet d’obtenir rapidement du lait de façon confortable. Des informations optimales sont à donner aux mères pour en tirer le meilleur parti.

Cette étude compare l’expression simultanée des deux seins, à l’expression séquentielle, un sein puis le deuxième.

Au cours de cette étude il a été possible de :

  •  Calculer le volume de lait disponible dans les seins
  • Evaluer la quantité exprimée
  • Compter le nombre de reflexes d’éjection
  • Mesurer le pourcentage de crème dans le lait
  • Mesurer les différences entre le premier et le deuxième sein dans l’expression séquentielle

Les mères :  31 mères ayant accouché à terme, dont 70 % de primipares

  •  Production lactée optimale
  • Allaitement exclusif
  • Age moyen des enfants =19 semaines
  • 2 sessions d’expressions à 5 semaines d’intervalle
  • La première en SIM (expression simultanée), la deuxième en SEQ (expression séquentielle)

Le matériel

L’équipe d’Hartmann utilise le « Symphony » (ils ont un partenariat important avec la société Médela). La téterelle est de 24 mm. 

Au début, la fréquence d’expression est de 120 cycles/minutes

Puis, dès l’obtention d’un reflexe d’éjection (ref), elle varie de 54 à 78 cycles selon les mères. 

La dépression est laissée à l’appréciation des mères.

L’expression dure 15 minutes après l’obtention du 1er  reflexe d‘éjection. 

La quantité de lait produit est pesée pendant l’expression

A domicile entre les 2 séquences d’expression, la production pendant 24 h est mesurée, ainsi que la capacité de stockage.

Il est en outre demandé aux mères d’exprimer manuellement avant (1 minute) et après l’expression (5 minutes) pour apprécier le taux de crème dans le lait, le taux de plénitude des seins, la capacité de stockage.

Les résultats

Les résultats généraux

  • Production des 24h=788 ml (Gauche=407, droit=380)
  • Quantité moyenne exprimée : Gauche=71ml, droit=63ml
  • Capacité de stockage : gauche=143ml, droit=167ml

En SIM

  • 1er  réflexe obtenu en 102
  • Quantité de lait produite en 15 mn : 82 ml
  • 50% de la production atteints en 70
  • 80% de la production obtenue en 340
  • Taux de crème (en%) :
    • 1er  lait = 4. 4%
    • Lait exprimé = 8.3%
    • Dernier lait =12.6%
  • Nombre de ref  : 4.4

En SEQ

  • 1er  réflexe obtenu en 111 s
  • Quantité de lait produite en 15 mn : 70 ml
  • 50% de la production atteints en 200 s
  • 80% de la production obtenue en 387 s
  • Taux de crème (en%)
    • 1er  lait = 4.6%
    • Lait exprime = 7.3%
    • Dernier lait = 10.5%
  • Nombre de ref : 3.4

Dans la SIM

Il n’y a pas de différence significative entre les 2 seins, ce qui n’est pas retrouvé dans la SEQ

Dans la SEQ

Le ref est plus rapide pour le 2ème sein, le volume exprime du 1er  sein est supérieur à celui du 2ème sein, le taux de crème est identique dans les deux seins, celui des ref aussi

En conclusion

  • La SIM est plus efficace et plus « rentable » que la SEQ
  • La mère a plus de ref, obtient plus de lait, plus rapidement, ce lait est plus gras
  • 75 % du lait disponible dans les seins est obtenu contre 66% pour le SEQ

Mes commentaires (A Marchalot)

Il est agréable de trouver des études scientifiques qui confirment ce que l’expérience des mères et  des consultants nous avait déjà appris. Nous en comprenons mieux les mécanismes intimes.

Retenons tout de même qu’il convient d’utiliser un «  tire-lait » efficace en kit double pompage. Il n’y a pas que celui de l’étude citée qui peut convenir. Là aussi il convient pour les mères d’être bien conseillées.

André MARCHALOT, IBCLC 2000-2015, pédiatre (Mars 2013)